Energy of the Day – August 4, 2021 (french only)

By Cristelle Berthuin


“Aujourd’hui 4 août


Grandissons guidés par l’esprit du hérisson…

Elément : Terre
Enseignement : protection, clairvoyance, solidarité.

Le hérisson est un animal qui a longtemps été malmené dans les traditions européennes.

Au moyen âge, pour des raisons d’origine religieuse soutenues par des représentations symboliques négatives de sa manière de vivre, il a longtemps été persécuté et éliminé par l’être humain.

On lui reprochait, d’être avare, sournois et malsain, et on reportait sur lui, probablement à tort, tous les malheurs et méfaits du monde rural.

Avec l’urbanisation des campagnes, il a repris une connotation plus positive, et il est aujourd’hui le flambeau de nombreux défenseurs de la nature, que l’on protège et qui attire plutôt la sympathie.

Toutefois, si nous remontons plus loin dans l’histoire, le hérisson avait parfaitement sa place dans la tradition chamanique celtique.

Loin d’être un empoisonneur par les rejets insalubres de ses piquants, il était un maître enseignant le respect de l’intimité de l’être.

Les celtes comparaient son bouclier épineux à l’aura énergétique de l’individu dont il était essentiel de protéger l’intégrité.
Ils appelaient à l’aide l’esprit du hérisson lorsqu’ils craignaient que l’on envahisse leur jardin secret.

Le hérisson est un animal curieux de toutes les choses de la Terre, mais il est plutôt relié à l’énergie lunaire de par son activité essentiellement nocturne.

Doté d’une vue peu développée, il se sert plutôt de son odorat et de son ouïe pour s’orienter et repérer ses proies.

Le hérisson est omnivore. Il peut se nourrir de tout, mais il affectionne tout particulièrement les limaces, les escargots, les insectes, les vers, et même les serpents.

Il est donc un antiparasites efficace pour le jardin.

Il est un expert dans la cueillette des fruits tombés au sol, sur lesquels il se roule pour qu’ils s’accrochent à ses piquants, et qu’il ramène pour nourrir ses petits au moment du sevrage.

Alors que cette attitude rappelle notre manière de récolter et d’engranger des réserves, c’est ce comportement qui lui a valu pendant un temps de représenter l’égoïsme et l’avarice.

Le hérisson est recouvert de milliers de piquants qui se développent sur son dos très rapidement après sa naissance.
Ces piquants tombent fréquemment et sont remplacés par de nouveaux au fur et à mesure, tout au long de sa vie.

C’est par l’intermédiaire de ses piquants que le hérisson éjecte de son corps tous les déchets toxiques qu’il doit éliminer. Ainsi l’a-t-on accusé de transmettre volontairement les pires infections à ceux qui le touchent.

Toutefois, ses piquants, qui se dressent lorsqu’il se met en boule, sont son unique système de défense en cas d’agression. A l’agresseur de se tenir à distance…

Le hérisson est un animal plutôt solitaire, qui se rapproche de ses congénères pour la reproduction et lorsqu’il a besoin de se protéger du froid.

Seul, le hérisson ne survit que très difficilement à des conditions climatiques rigoureuses.

Lorsque l’esprit du hérisson entre dans notre vie, il enseigne essentiellement comment protéger notre énergie de celle des autres, et inversement.

Il nous invite à la distanciation sociale pour préserver notre intimité de la curiosité malsaine des autres, nous dictant également de ne pas trop mettre le nez dans leurs affaires, au risque de leur nuire ou même de nous nuire à nous-mêmes.

Ainsi nous apprend-il à explorer le monde et à rencontrer les autres, tout en posant des limites fermes et parfaitement définies à ce que nous acceptons et ce que nous refusons, pour que notre intégrité, qu’elle soit physique, émotionnelle ou spirituelle, ne pâtisse pas de manipulations et d’abus lors de nos contacts sociaux.

Toutefois il rappelle qu’il est essentiel de distinguer la solitude, nécessaire pour développer notre autonomie et notre indépendance, de l’isolement, nuisible, car il est toujours des situations dans lesquelles nous avons besoin de nous rassembler et d’être solidaires.


Le hérisson est un maître dans l’apprentissage des interactions sociales mesurées et maîtrisées.”

0 Comments

Submit a Comment

Your email address will not be published.